PRESENTATION DU PROJET DE CONSTRUCTION DE 30 PUITS MODERNES

projet construction

Titre : Construction de 30 puits équipés des pompes manuelles

Contexte et justification du projet :

Ce projet d’hydraulique rurale consiste à construire 30 puits équipés de pompe manuelle pour permettre aux populations villageoises démunies de 30 villages des Communes de Mengueme et de Nkolafamba d’avoir accès à l’eau potable. Ces villages ne possèdent pas d’installations hydrauliques communautaires. De ce fait, les habitants de ces villages dépendent des sources naturelles, des marigots, des rivières et ruisseaux pour leur alimentation en eau. C’est pour cette raison que ces villages sont les zones où il y a une prolifération des maladies hydriques. La solution apportée par ce projet s’articule autour de deux axes :

 

-                 La construction des puits équipés de pompes manuelles pour fournir durablement de l’eau saine aux populations pauvres ;

-                 L’accompagnement des bénéficiaires en matière d’éducation sanitaire et environnementale axée sur l’hygiène en vue de la prévention des maladies hydriques.

 

En effet, la problématique d‘accès à l’eau potable constitue un enjeu crucial dans la réduction de la pauvreté. Son rôle dans la promotion de l’hygiène, de l’assainissement et dans la santé publique des populations tant urbaines que rurales, particulièrement les plus pauvres n’est plus à démontrer.

 

Dans le cadre de ce projet, l’implication des communautés villageoises est une nécessité pour garantir l’appropriation des ouvrages, la pérennité et la durabilité des actions. Cette implication est la résultante des campagnes d’information et de communication, préalables à la mise en œuvre. L’implication des communautés villageoises se traduit par la participation consciente et effective des populations bénéficiaires à toutes les phases du projet. Il s’agit de sensibiliser et de mobiliser toutes les différentes composantes de la population afin d’obtenir l’adhésion de tous pour un changement de comportements souhaités à l’amélioration de leur cadre et condition de vie. A cet effet, les actions d’animation et de sensibilisation sont mises en œuvre.

 

Localisation : Communes de Nkolafamba et de Mengueme, Région du Centre  République du Cameroun (30 villages soit 15 villages par commune)

 

Objectifs :

 

Objectif global :

 

Contribuer à la lutte contre la pauvreté en améliorant les modes d’approvisionnement en eau potable des populations rurales démunies des Communes rurales de Mengueme et de Nkolafamba.

 

Objectifs spécifiques :

 

-          Construire 30 puits communautaires, équipés de pompes manuelles, pour la fourniture de l’eau potable de qualité aux populations pauvres ;

-          Mettre en œuvre des actions d’animation, de sensibilisation, de formation et de structuration des bénéficiaires pour renforcer les capacités des populations bénéficiaires ;

-          De créer 30 comités de gestion des points ;

-          Dans tous les villages bénéficiaires, organiser des séances d’éducation sanitaire sur l’hygiène de l’eau en vue de la prévention des maladies à transmission hydrique (amibiase, fièvre typhoïde, diarrhée, etc.).

 

Résultats concrets attendus :

 

-          30 puits modernes construits ;

-          30 comités villageois de gestion de point d’eau créés ;

-          Au moins 120 membres des 30 comités villageois formés en gestion des infrastructures ;

-          10 artisans réparateurs formés en vue d’assurer l’entretien courant et la maintenance des pompes et des puits ;

-          Au moins 80% des habitants des villages bénéficiaires sensibilisés et éduqués sur l’hygiène de l’eau en vue de la prévention des maladies hydriques ;

-          Un système d’informations géographique mis en place.

 

Bénéficiaires :

 

Les populations bénéficiaires directs sont les ruraux pauvres, essentiellement agricoles habitant dans les 30 villages sous équipés, isolés et enclavés dont le nombre est estimé à près de 20. 000 personnes toutes de l’ethnie Ewondo. Les femmes représentent environ 53 % et les hommes 47 %. Ces populations vivent dans des villages. Il s’agit essentiellement des femmes, des personnes de troisième âge et des enfants.

 

Durée : 24 mois

 

Coût total : 215 788 540 Fcfa

 

Apport des bénéficiaires : 21 320 000 Fcfa

Apport de l’ONG Arc-En-Ciel : 5 420 000 Fcfa

Subvention de Manos Unidas : 189 048 540 Fcfa

Opérateur du projet : Arc-En-Ciel

Partenaires locaux : Mairies de Mengueme et de Nkolafamba

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>