Daily Archives: July 25, 2013

Présentation

Arc-En-Ciel est une ONG de droit Camerounais créée en juillet 1999. Elle a été agréée par le Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation le 26 novembre 2004, conformément à la Loi N° 99/014 du 22 décembre 1999 régissant les ONG au Cameroun. Arc-En-Ciel est une organisation d’appui et d’animation au développement spécialisée dans le développement social urbain et rural.

MOBILISATION DES PARTENAIRES POUR DES COMMUNES

MOBILISATION DES PARTENAIRES POUR DES COMMUNESArc – En – Ciel  intervient comme opérateur dans la mise en œuvre des actions de développement depuis l’identification  jusqu’à l’évaluation.

- Appui à la structuration et mise en réseau des acteurs de base
- Décentralisation et coopération décentralisée
- Etudes sur la problématique de développement local
- Consolidation d’activités économiques
- Documentation   et   information   des   acteurs   de   développement .

 

En   vue   de   la   promotion   d’un   développement   durable, Arc -En – Ciel   intègre et tient compte des composantes «environnement» et «genre» dans   toutes   ses   interventions.

PRESENTATION DU PROJET AEPHA (CAMEROUN, RDC, TCHAD)

PROJET AEPHA

Projet d’appui à l’amélioration des systèmes d’Approvisionnement en Eau Potable, Hygiène et Assainissement (AEPHA) des communes de Nkoteng au Cameroun, de Bunia en République Démocratique du Congo (RDC) et de Bedjondo au Tchad.

 Le projet AEPHA vise l’amélioration des conditions et du cadre de vie des populations des communes de Nkoteng (Cameroun), Bunia (République Démocratique du Congo), Bedjondo (Tchad). Son but est de favoriser un accès durable à l’eau potable et à l’assainissement des populations urbaines et périurbaines de la ville de Nkoteng. Pour y parvenir, le projet AEPHA développe trois grands axes d’activités complémentaires

PRESENTATION DU PROJET DE CONSTRUCTION DE 30 PUITS MODERNES

projet construction

Titre : Construction de 30 puits équipés des pompes manuelles

Contexte et justification du projet :

Ce projet d’hydraulique rurale consiste à construire 30 puits équipés de pompe manuelle pour permettre aux populations villageoises démunies de 30 villages des Communes de Mengueme et de Nkolafamba d’avoir accès à l’eau potable. Ces villages ne possèdent pas d’installations hydrauliques communautaires. De ce fait, les habitants de ces villages dépendent des sources naturelles, des marigots, des rivières et ruisseaux pour leur alimentation en eau. C’est pour cette raison que ces villages sont les zones où il y a une prolifération des maladies hydriques. La solution apportée par ce projet s’articule autour de deux axes :